Canicule

Météo-France a placé le Haut-Rhin en vigilance orange “Canicule” à partir de 12h00.

En conséquence, le Préfet a activé le niveau 3 “Canicule” du plan ORSEC vagues de chaleur.

Vous pouvez consulter le bulletin de suivi canicule sur le site de Météo-France : https://vigilance.meteofrance.fr/fr/haut-rhin


Si vous observez quelqu’un victime d’un malaise, de propos incohérents et de fortes fièvres, appelez immédiatement le 1️⃣5️⃣.

Prévention feux de forêt

En France, 9 feux de forêt sur 10 sont d’origine humaine. Pour les éviter, faisons preuve de vigilance et adoptons les bons
comportements :

La sécheresse actuelle : un facteur aggravant

L’hiver 2021-2022 a été plus sec que la moyenne : le déficit en eau était supérieur à 20 % à l’échelle nationale et atteignait 50% à 80% dans certains départements méditerranéens selon Météo-France. Certains départements ont été, dès mars 2022, placés en vigilance sécheresse par les préfets. La sensibilité de la végétation est donc accrue et le risque de départ de feu aussi : la moindre étincelle est dangereuse.

Comment une étincelle ou un mégot peut être à l’origine d’un incendie ?

Les sécheresses et les canicules sont de plus en plus fréquentes et intenses en France du fait du changement climatique. La végétation s’assèche et est plus sensible au feu. La moindre étincelle, la moindre braise deviennent dangereuses et peuvent générer une flamme : un mégot ou un barbecue mal éteint, une étincelle lors de travaux ou de feux d’artifice peuvent être à l’origine d’un feu dans l’herbe et les broussailles. Rapidement, le feu gagne en intensité. 

La vitesse de propagation dépend de plusieurs facteurs (nature des sols, type de végétation, configuration du sol, etc.). En moyenne, en moins de 10 minutes, le front de flammes peut parcourir un kilomètre et donner naissance à un feu incontrôlable, qui se propage et atteint les forêts, les habitations, etc. Les étincelles d’un feu peuvent également être à l’origine de nouveaux départs, en aval et parfois à plus d’un kilomètre du front de flammes. 

Plus d’infos : https://bit.ly/3IL85nd

Pollution atmosphérique

Modification du 21 juillet : Les mesures prises par l’arrêté préfectoral du 18 juillet sont levées ce jour

En plus des fortes chaleurs, un épisode de pollution de l’air à l’ozone est en cours dans le Haut-Rhin.

Afin limiter les émissions de polluants, à partir du mardi 19 juillet :

▶ Différez vos déplacements routiers, privilégiez transports en commun, covoiture et véhicules non polluants

▶ Diminuer la vitesse de 20km/h sur les axes autoroutiers et chaussées à voies séparées

Soyons attentifs aux personnes fragiles.

Plus d’informations 👉 https://bit.ly/3B72qG6

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux « Justes » de France – 16 Juillet 2022

« Message de la Secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire.

Il y a 80 ans aujourd’hui, le 16 juillet 1942, la France s’enfonçait dans la nuit.

Sous les ordres du gouvernement de Vichy et sur demande de l’occupant nazi, des fonctionnaires de la police française lançaient la plus grande rafle de l’histoire de l’Occupation. En deux jours, 13 000 personnes répertoriées comme juives par les autorités administratives furent arrêtées, sorties de force de leur domicile, menées dans des lieux de rétention pour être parquées et triées. Dans l’enceinte du Vélodrome d’Hiver, autrefois réservé à la convivialité des compétitions sportives, 8 000 femmes, hommes et enfants furent entassés, cinq jours durant, sans eau ni nourriture, dans des conditions d’absolue inhumanité. Après leur passage par les camps de transit de Drancy, de Beaune-la-Rolande, de Pithiviers, ils furent conduits à Auschwitz. Aucun des 4 115 enfants ne revint.

En ce jour anniversaire, qui est notre Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France, nous nous inclinons devant leur mémoire. À travers eux, nous nous recueillons en souvenir des 76 000 vies volées par la barbarie nazie et la complicité des autorités françaises

Et, parce qu’au cœur des pires ténèbres que traversa jamais notre République une flamme de fraternité et d’humanité persista malgré tout, nous rendons aussi hommage, aujourd’hui, aux Justes de France. Grâce à ces milliers de Françaises et des Français, illustres ou anonymes, de toutes conditions et de toutes origines, qui prirent les plus grands risques pour sauver la vie de celles et ceux qui étaient pourchassés, les trois quarts des Juifs de France purent survivre à la Shoah. Leur geste nous oblige, il les distingue aussi.

Il nous rappelle que « sous la chape de haine et de nuit tombée sur la France dans les années d’Occupation, des lumières, par milliers, refusèrent de s’éteindre ». Ces mots de gratitude, offerts aux Justes de France par le Président Jacques Chirac et Simone Veil, furent inscrits solennellement sur les murs du Panthéon en 2007. Ils expriment combien l’exemple des Justes incarne l’exigence de solidarité et de fraternité, qui fait l’esprit de la République française. Devant cet exemple, nous exprimons notre reconnaissance et notre respect. Comme le général de Gaulle qui sauvait à Londres l’honneur de la France, soutenu dans l’Hexagone par une armée de Résistants agissant dans la nuit de l’Occupation qu’assombrissait encore la collaboration de Pétain et de Laval dans la noirceur de cette guerre, les Justes ont été le visage de la France.

À nous, Françaises et Français d’aujourd’hui, d’être dignes de leur héritage, et de leur courage en regardant en face toute notre histoire : ses lumières comme ses ombres. 80 ans après la rafle du Vel d’Hiv, alors que nous quittent peu à peu les ultimes témoins de cette tragédie nationale, nous opposons fermement à l’oubli et à l’indifférence un engagement solennel de vérité et de mémoire. La grandeur de la République, c’est sa lucidité devant son histoire, sa fierté devant l’héroïsme de celles et ceux qui ont sauvé la vie de leurs compatriotes et l’honneur de leur patrie, défendant envers et contre tout les valeurs qui font notre devise et qu’en ce 17 juillet il nous appartient de clamer partout en France : Liberté, Égalité, Fraternité.

Vive la République !

Vive la France ! »

Tranquillité vacances

Vous partez en vacances ?

Afin d’éviter les cambriolages, vous pouvez vous inscrire à l’opération tranquillité vacances. Les services de police ou de gendarmerie se chargent alors de surveiller votre logement. Des patrouilles sont organisées pour passer aux abords de votre domicile. Vous serez prévenu en cas d’anomalies (dégradations, cambriolage …).

Pour vous inscrire, vous pouvez utiliser le service en ligne ou vous rendre en commissariat de police ou en brigade de gendarmerie.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R43241

Votre inscription à l’opération tranquillité vacances doit être effectuée au plus tard 3 jours avant votre départ si votre logement dépend des services de police.

Votre inscription doit être effectuée au plus tard la veille du départ si votre logement dépend des brigades de gendarmerie.

Sécheresse

sècheresse

La situation est préoccupante sur l’ensemble du département. Le préfet a pris le 12 juillet des mesures de restriction de l’usage de l’eau sur certains secteurs.

▶ 263 communes sont concernées dont Tagolsheim

Ces mesures s’appliquent pour les particuliers, les collectivités et les professionnels sur zones d’alerte et applicables à compter du 13 juillet 2022 et jusqu’au 31 octobre 2022, sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises.

L’administration est susceptible de mener tout type de contrôles portant sur la bonne application des règles de gestion définies dans les arrêtés spécifiques définissant les mesures de limitation ou suspension des usages de l’eau.

Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté s’expose à la peine d’amende prévue à l’article R.216-9 du code de l’environnement (contravention de 5ème classe : maximum 1 500 € d’amende). Cette sanction peut être accompagnée d’une mise en demeure de respecter les mesures de limitation ou de suspension des usages de l’eau. Le non respect d’une mesure de mise en demeure expose le contrevenant à la suspension provisoire de son autorisation de prélèvement et constitue un délit prévu et réprimé par l’article L.216-10 du code de l’environnement (maximum 2 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende).

Vigilance sécheresse

Le département du Bas-Rhin est placé en vigilance sécheresse (niveau 1). Le Haut-Rhin n’est pour le moment pas concerné mais adoptons d’ores et déjà les bons gestes.

Chaque citoyen, chaque usager, chaque collectivité locale et chaque professionnel est appelé à être économe dans sa consommation d’eau et à faire preuve de civisme.

Retrouvez ci-dessous les bons gestes à adopter pour préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques.

Cartes d’identités et passeports

De nombreux rendez-vous sont disponibles en ligne : https://bit.ly/rdv-titres.

Pour répondre à la forte hausse des demandes de titres d’identité la mairie d’Altkirch a obtenu une troisième station.

Rappel :

• Vous devez impérativement vous présenter muni de votre prédemande (https://passeport.ants.gouv.fr/) et de vos justificatifs (https://passeport.ants.gouv.fr/demarches-en-ligne/effectuer-le-renouvellement-de-votre-carte-didentite).

• Les dépôts de dossiers et retraits de titres se font uniquement sur rendez-vous.

Le délai entre le dépôt de dossier et le retrait du titre est actuellement de 4 semaines et peut aller jusqu’à 8 semaines. La mairie d’Altkirch ne peut en aucun cas intervenir sur ce délai les titres n’étant pas fabriqués sur place.

Travaux au niveau de la digue

Des travaux de rehausse de la digue (de 20cm) sont actuellement en cours en direction du pont de l’Ill.

Ces travaux sont réalisés par Rivières de Haute Alsace. Une rehausse complémentaire de 60cm sera réalisée ultérieurement.